Tattoo

L’autre jour, j’me suis fait tatouer, et c’était trop bien.

Je ne vais pas parler en détail de comment ça s’est passé, je trouve que Hank l’a déjà très bien fait ici dans une série de quatre articles.

Nan, ce que je veux faire par contre, c’est partager un ressenti plutôt, et de la musique.

J’ai toujours voulu me faire tatouer. Quand j’étais petit, je voulais faire une fermeture éclair sur mon front avec une partie ouverte qui laisserait dépasser mon cerveau. En grandissant, je m’étais dit que je pourrais me faire une araignée sur le crâne, comme ça si je veux qu’on le voit, je me rase la tête, sinon, je laisse pousser mes cheveux. Finalement, j’ai eu l’idée ultime il y a six ou sept ans en regardant la silhouette d’Alfred Hitchcock sur un porte clé que j’ai depuis ma plus tendre enfance que ma maman et mon papa m’avaient acheté à Universal Studios en Amérique : ce sera lui qui décorera mon bras, et personne d’autre. Mon réalisateur préféré, mort en plus, donc aucun risque qu’il me déçoive en sortant un film de merde !

J’étais allé en Arménie avec mon pote Nareg, et en passant devant un salon de tatouage pas trop cher, nous nous étions dit qu’on en ferait un ensemble lors de notre séjour. Un jour où il déprimait, il est passé dans mon appart de vacances et on s’est dit que la seule chose pour lui remonter le moral serait d’aller se faire tatouer ensemble. Lui aussi avait une idée de ce qu’il voulait. On y va, on demande les prix, etc., on demande l’autorisation à nos parents, ma maman dit oui, la sienne dit non. On rentre bredouille du coup, j’avais pas envie de le narguer. On se pose chez moi, et on s’écoute une playliste crée pour l’occasion, un peu mélancolique, je l’avais appelée « No Tattoo For You » et l’écoutais parfois en repensant à ce moment.

Tattoo

En allant me faire tatouer l’autre jour, donc, ce fameux Hitchcock, 6 ans après, je demande à mon pote (https://instagram.com/cumics) qui me le fait si je peux mettre la musique que je veux pendant que je me fais tatouer. Il me dit oui. Je mets donc une playlist que j’avais faite en prévision.

Je l’écoute en boucle depuis l’autre jour, pour me remémorer ce tatouage. Elle ne s’appelle pas « No Tattoo For You », celle là, mais simplement « Tattoo », et je la partage avec vous :

Et voici le résultat final:

Tattoo

Poutous