Coulez mes larmes, dit le policier

Le titre de cet article est le même que celui d’un roman de science-fiction écrit par Philip K. Dick. Le livre en question parle d’un monde parallèle où les Etats Unis seraient une dictature et où la police est omniprésente et les sans-papiers sont envoyés dans des camps de travail.

Bizarrement, ça me rappelle que malgré l’état d’urgence, j’ai toujours le droit de dire que je baise la police et qu’il y a même plein de bonnes chansons qui ne parlent que de ça, la preuve en 10 chansons:

Police Story, de Black Flag

Cop Killer, de Bodycount

I Fought the Law, des Dead Kennedys

Piggies, des Beatles

Guns of Brixton, des Clash

Sound of da Police, de KRS-One

Breaking the Law, de Judas Priest

Puke on Cops, NOFX

Who Are the Brain Police, de Mothers of Invention

Police, de NTM

 

Plein de poutous.