Inspiration/Information

Vous voyez John Cusack dans High Fidelity? C’est un peu comme ça que je fonctionne quand il s’agit de parler de musique: une playlist pour tout et n’importe quoi, des tops qui sortent de nulle part aux titres improbables. Comme beaucoup, le top qui revient souvent, c’est celui des albums que j’emmènerais sur une île déserte.

Et depuis neuf ans à peu près, le premier de ce top n’a pas changé, c’est Inspiration/Information de Shuggie Otis.

Shuggie Otis, je ne connaissais que « Strawberry Letter 22 » dont on retrouve la reprise « Strawberry Letter 23 » sur la BO de Jackie Brown, mais je n’avais pas cherché par ailleurs à voir ce qu’il avait fait d’autre. La manière dont j’ai connu l’album est assez cool: Jim Mahfood, un dessinateur et auteur de comics avait publié une anthologie de ses strips et mini comics, et vu qu’il est super branché pop culture, avait mis au début de chaque petite histoire les albums qu’il avait écouté en les dessinant. C’est comme ça que j’ai découvert Liquid Swords de GZA et Genius aussi, d’ailleurs.

Bref, Inspiration/Information faisait partie de ces albums.

Dès la première écoute, j’étais conquis. C’est pas forcément le genre d’album qui te chamboule la tête, je ne le qualifierais pas d’album efficace, mais plutôt d’album subtil, auquel on s’attache petit à petit avec cette mélancolie, ce côté Sly & the Family Stone qui peut rappeler aussi pas mal de samples utilisés par DJ Shadow plus tard. C’est un album profondément personnel et qui pour moi est parfait, l’expérimentation est de mise mais ne nuit pas à l’écoute, chaque chanson résonne autant dans mon coeur que dans mon cerveau, et je ne comprendrai jamais pourquoi on ne parle pas plus souvent de Shuggie Otis.

Alors écoutez le, et parlez en à vos amis, à votre famille, aux gens que vous aimez et à qui vous voulez faire des cadeaux musicaux.