Eisner Awards 2018: THIS MUST BE THE PLACE

Watchmen, Bone, Asterios Polyp, Love & Rockets et Plastic Man sont d’excellents comics, d’ailleurs, ils ont été récompensés par un ou plusieurs Eisner Awards.

Eisner Awards, qu’est ce que c’est?

Vous connaissez les Eisner Awards?

C’est une récompense qui est donnée chaque année depuis 1988 par les professionnels de la bande dessinée et du comics, et un peu à la manière des Oscars.

Cette récompense tire son nom du célèbre Will Eisner, une des plus grandes figures de la BD  américaine. Il a redéfini à lui seul les formats et types de narration du comic book moderne avec des trucs comme The Spirit, A Contract With God, Invisible People, en plus d’avoir énormément participé à la théorisation de la narration graphique.

Classés par catégories, les Eisner Awards (raccourci de Will Eisner Comic Industry Awards) vont donc récompenser les auteurs, les dessinateurs, les coloristes, les encreurs, les éditeurs, qui ont sorti des oeuvres dans l’année passée. Chaque gagnant est sélectionné parmi une liste de 5 challengers.

La particularité de cet évènement, c’est qu’il a traditionnellement lieu pendant la Comic Con de San Diego, et que jusqu’à récemment, n’importe qui pouvait assister à la cérémonie en étant dans le public (c’est comme ça d’ailleurs qu’en 2005, armé de mon petit frère, j’avais assisté à cette cérémonie).

C’est un évènement vraiment convivial, et propose des catégories de récompenses très variées dans un milieu qui, au contraire du concept bidon de « grande famille du cinéma », est plus comme une petite famille où tout le monde s’admire, s’inspire, s’entraide.

L’édition 2018 de la San Diego Comic Con terminée, je me suis dit que ce serait cool de partager avec vous la liste des gagnants.

Je ne ferai pas de critique, ni même de résumé des oeuvres ici, n’ayant pas tout lu.

Cependant, si comme moi cette liste vous donne envie de découvrir des comics que vous n’avez pas lu, ou vous met en joie car un comic que vous aimez a gagné, alors mon boulot aura servi à quelque chose!

 Eisner Awards 2018: les lauréats

Best Short Story (Meilleure Histoire Courte)
A Life in Comics: The Graphic Adventures of Karen Green,”  de Nick Sousanis, dans Columbia Magazine (Eté 2017)

djufyud,

Best Single Issue/One-Shot (Meilleur Numéro Solo)
Hellboy: Krampusnacht, de Mike Mignola et Adam Hughes (Dark Horse)

dtsruè§i!;;i

Best Continuing Series (Meilleure Série en Cours)
Monstress, de Marjorie Liu et Sana Takeda (Image)

wejhk;u

Best Limited Series (Meilleure Série Limitée)
Black Panther: World of Wakanda, de Roxane Gay, Ta-Nehisi Coates, et Alitha E. Martinez (Marvel)

Eisner Awards

Best New Series (Meilleure Nouvelle Série)
Black Bolt, de Saladin Ahmed et Christian Ward (Marvel)

Eisner Awards

Best Publication for Early Readers (up to age 8) (Meilleure Publication Enfants – Jusqu’à 8 ans)
Good Night, Planet, de Liniers (Toon Books)

Eisner Awards

Best Publication for Kids (ages 9–12) (Meilleure Publication Jeunesse – 9 à 12 ans)
The Tea Dragon Society, de Katie O’Neill (Oni)

Eisner Awards

Best Publication for Teens (ages 13-17) (Meilleure Publication Ados – 13 à 17 ans)
Monstress, de Marjorie Liu et Sana Takeda (Image)

Eisner Awards

Best Humor Publication (Meilleure Publication Humoristique)
Baking with Kafka, de Tom Gauld (Drawn & Quarterly)

Eisner Awards

Best Anthology (Meilleure Anthologie)
Elements: Fire, A Comic Anthology par Des Créateurs Colorés, publié par Taneka Stotts (Beyond Press)

Eisner Awards

Best Reality-Based Work (Meilleure Publication d’Après des Faits Réels)
Spinning, de Tillie Walden (First Second)

Eisner Awards

Best Graphic Album—New (Meilleur Nouvel Album)
My Favorite Thing Is Monsters,  d’Emil Ferris (Fantagraphics)

Eisner Awards

Best Graphic Album—Reprint (Meilleure Réédition d’Album)
Boundless, de Jillian Tamaki (Drawn & Quarterly)

Eisner Awards

Best Adaptation from Another Medium (Meilleure Adaptation d’après un Autre Média)
Kindred, d’Octavia Butler, adapté par Damian Duffy et John Jennings (Abrams ComicArts)

Eisner Awards

Best U.S. Edition of International Material (Meilleure Edition U.S. d’un Titre International)
Run for It: Stories of Slaves Who Fought for the Freedom, de Marcelo D’Salete, traduit par Andrea Rosenberg (Fantagraphics)

Eisner Awards

Best U.S. Edition of International Material—Asia (Meilleure Edition U.S. d’un Titre International – ASIE)
My Brother’s Husband, vol. 1, de Gengoroh Tagame, traduit par Anne Ishii (Pantheon)

Eisner Awards

Best Archival Collection/Project—Strips (Meilleur Projet/Collection d’Archive – Strips)
Celebrating Snoopy, de Charles M. Schulz, édité par Alexis E. Fajardo et Dorothy O’Brien (Andrews McMeel)

Eisner Awards

Best Archival Collection/Project—Comic Books ((Meilleur Projet/Collection d’Archive – Comics)
Akira 35th Anniversary Edition, de Katsuhiro Otomo, publié par Haruko Hashimoto, Ajani Oloye, et Lauren Scanlan (Kodansha)

Eisner Awards

Best Writer (Meilleur Scénariste)
Tom King, Batman, Batman Annual #2, Batman/Elmer Fudd Special #1, Mister Miracle (DC)

Eisner Awards

Marjorie Liu, Monstress (Image)

Eisner Awards

Best Writer/Artist (Meilleur(e) Scénariste/Artiste)
Emil Ferris, My Favorite Thing Is Monsters (Fantagraphics)

Eisner Awards

Best Penciller/Inker or Penciller/Inker Team (Meilleur Dessinateur/Encreur ou Meilleure Equipe Dessinateur/Encreur)
Mitch Gerads, Mister Miracle (DC)

Eisner Awards

Best Painter/Multimedia Artist (interior art) (Meilleur peintre/artiste multimédia)
Sana Takeda, Monstress (Image)

Eisner Awards

Best Cover Artist (Meilleur Artiste pour la Couverture)
Sana Takeda, Monstress (Image)

Eisner Awards

Best Coloring (Meilleur Coloriste)
Emil Ferris, My Favorite Thing Is Monsters (Fantagraphics)

Eisner Awards

Best Lettering (Meilleur Lettreur)
Stan Sakai, Usagi Yojimbo, Groo: Slay of the Gods (Dark Horse)

Eisner Awards

Best Comics-Related Periodical/Journalism (Meilleur Journal/Magazine Traitant de Comics)
The Comics Journal, édité par Dan Nadel, Timothy Hodler, et Tucker Stone, tcj.com (Fantagraphics)

Eisner Awards

Best Comics-Related Book (Meilleur Livre à Propos des Comics)
How to Read Nancy: The Elements of Comics in Three Easy Panels, de Paul Karasik et Mark Newgarden (Fantagraphics)

Eisner Awards

Best Academic/Scholarly Work (Meilleur Travail de Recherche/Académique)
Latinx Superheroes in Mainstream Comics, de Frederick Luis Aldama (University of Arizona Press)

Eisner Awards

Best Publication Design (Meilleur Design)
Akira 35th Anniversary Edition, conçu par Phil Balsman, Akira Saito (Veia), NORMA Editorial, et MASH•ROOM (Kodansha)

Eisner Awards

Best Digital Comic (Meilleur Comic Book Numérique)
Harvey Kurtzman’s Marley’s Ghost, d’Harvey Kurtzman, Josh O’Neill, Shannon Wheeler, et Gideon Kendall (comiXology Originals/Kitchen, Lind & Associates)

Eisner Awards

Best Webcomic (Meilleur Webcomic)
The Tea Dragon Society, de Katie O’Neill, teadragonsociety.com (Oni Press)

Eisner Awards

 Hall of Fame

En plus de ces prix qui récompensent des oeuvres en cours ou terminées l’année précédant la cérémonie, il y a aussi plusieurs personnes chaque année qui se voient la chance d’entrer dans le « Will Eisner Hall of Fame », gagnant ainsi la reconnaissance de leurs pairs sur l’ensemble de leur carrière.

Cette année, les personnes qui ont eu cet honneur sont:

Choix du Jury: Carol Kalish, Jackie Ormes

Choix des Votants: Charles Addams, Karen Berger, Dave Gibbons, Rumiko Takahashi

Bob Clampett Humanitarian Award: Frederick Joseph; Comics4Kids

Bill Finger Excellence in Comic Book Writing Award (Prix Bill Finger de l’Excellence dans le Scénario): Joe Murchison Kelly; Dorothy Woolfolk

Russ Manning Promising Newcomer Award (Prix Russ Manning du Nouvel Auteur le Plus Prometteur): Hamish Steele (writer/artist, Pantheon), Pablo Tunica (artist, TMNT Universe)

Will Eisner Spirit of Comics Retailer Award (Prix Décerné à une boutique ou un revendeur de BD): Norma Comics, Barcelona, Spain

En espérant que cet article vous ai plus et donné envie de découvrir des choses, je vous fais plein de poutous!

Oh, et aussi, si vous avez aimé, ou que vous pensez que des gens dans votre entourage pourraient aimer, partagez!

Merci!